Devenir CM

Devenir community manager (CM) ?

Community manager : les fonctions de ce post important pour les entreprises

Le Community Manager est le professionnel chargé de construire, gérer et administrer la communauté en ligne autour d’une marque sur Internet, de créer et d’entretenir des relations stables et durables avec les clients, les fans et, en général, tout utilisateur intéressé par la marque.

Comment savoir si nous avons besoin d’un gestionnaire de communauté pour nos marques ?

Commençons par le diagnostic suivant :

Avons-nous une bonne marque et, avec elle, un produit ou un service qui attire l’attention des utilisateurs et les satisfait ?

Oui / Non

En répondant aux attentes du public, notre entreprise commence à exiger de nouveaux niveaux de communication ?

Oui / Non

Le public commence-t-il à s’intéresser et à se préoccuper de trouver de nouveaux canaux de promotion et de vente de notre entreprise ?

Oui / Non

Si la majorité des réponses sont affirmatives, cela indique que nous sommes prêts à le faire :

Consolider notre présence dans les réseaux sociaux, si nous n’en avons pas encore ; Trouver un gestionnaire de communauté, c’est-à-dire devenir le meilleur possible. Qu’est-ce qu’un gestionnaire de communauté ? Il existe une croyance selon laquelle travailler avec les réseaux sociaux est aussi simple que de créer un compte sur Facebook ou Twitter pour partager du contenu et répondre au chat de la marque.

Et ce n’est pas le cas !

En raison de cette réflexion, de nombreuses entreprises envisagent avec méfiance la possibilité d’ouvrir ce profil professionnel.

Beaucoup ressentent même la capacité d’effectuer un tel travail, sans prendre le soin qu’il requiert vraiment.

Quand… en fait, le community manager est devenu, ces derniers temps, l’une des figures les plus importantes des médias numériques, qui en plus d’être responsable du succès d’une marque, devient le principal porte-parole auquel s’adressent tous et chacun des clients ou utilisateurs.

Si vous n’êtes pas encore très familier avec le sujet, nous vous suggérons de poursuivre votre lecture. Vous saurez ainsi si vous avez le bois pour en être un ou si vous êtes vraiment convaincu de trouver la meilleure personne pour représenter votre marque sur Internet.

Le professionnel en question n’est pas non plus une personne à qui la gestion de la marque sur les réseaux sociaux est désignée comme une tâche supplémentaire dans sa vie quotidienne.

Il est essentiel de disposer d’un spécialiste dans les domaines de connaissance mentionnés précédemment dans le texte, ce qui permet un travail plus spécifique et plus orienté vers les résultats.

Le responsable de la communauté n’est pas un simple communicateur ou journaliste qui réussit dans les médias physiques. Souvent, ces professionnels ne réussissent pas dans l’environnement virtuel, soit parce qu’ils n’ont pas assez de connaissances, soit parce qu’ils n’ont pas l’aptitude et les compétences pour ce genre de travail.

Que signifie « gestion communautaire » ? La gestion communautaire pourrait être définie comme la planification et l’exécution des tâches qui permettent à une entreprise d’être présente sur Internet, notamment dans les réseaux sociaux.

Ces activités sont exercées par un professionnel qui possède différentes compétences, notamment en matière de communication et de design, qui porte le nom de gestionnaire de communauté.

Nous savons qu’en raison des changements constants de l’internet, il n’est pas possible, bien souvent, pour l’entrepreneur d’exécuter toutes les tâches.

Il est important d’investir dans un professionnel qui se consacre totalement à tout suivre et à maintenir le site toujours à jour.

Ce texte s’adresse à ceux qui veulent savoir comment fonctionne ce métier : le responsable de communauté. Qu’est-ce qu’il est ? Que fait-il ? Quels sont ses outils ? Si vous voulez tout découvrir sur cet univers, vous êtes dans le bon texte !

Que fait un Community Manager ?

Ce nom semble différent à première vue, mais le savoir est quelque chose de très simple.

Les entreprises de toutes sortes se rendent déjà compte qu’il n’est pas possible de continuer sans avoir quelqu’un qui s’occupe uniquement de la gestion de leurs marques respectives sur Internet.

L’internet est un monde particulier et rapidement mis à jour. Investir dans ce professionnel n’est donc pas une perte de temps ou d’argent, mais un grand geste de vision large pour l’avenir.

Le Community Manager est le professionnel chargé de construire, gérer et administrer la communauté en ligne autour d’une marque sur Internet, de créer et d’entretenir des relations stables et durables avec les clients, les fans et, en général, tout utilisateur intéressé par la marque.

Et, contrairement à ce que vous pouvez penser, le travail n’est pas si simple et n’est pas pour tout le monde.

La gestion des marques sur Internet exige un autre type de connaissances, ainsi qu’un ensemble de compétences, de techniques et de qualités sur lesquelles il faut travailler.

Bien qu’il existe un ensemble de qualités intrinsèques, telles que l’empathie et une bonne dose de créativité et d’ingéniosité, qui vous aident à remplir les fonctions de gestionnaire de communauté.

Quelles sont les fonctions d’un gestionnaire communautaire À notre grande surprise à tous, un responsable de communauté n’est pas seulement au courant des réseaux sociaux, mais il gère aussi généralement le blog de l’entreprise et, entre les deux, il devrait être chargé de créer des contenus attrayants et de qualité.

De plus, vous devez connaître les différents outils de programmation pour systématiser les publications. Sans oublier que vous devez connaître les meilleurs moments pour publier en fonction de la marque et de la personne à qui elle s’adresse.

  1. prêter attention au paysage des entreprises Le responsable de la communauté agit comme les yeux de l’entreprise sur les réseaux sociaux. En effet, il doit être conscient des opportunités offertes par le média et des menaces auxquelles la marque peut être confrontée.

Elle est également attentive aux contenus de la concurrence et du secteur des affaires en général, afin de fournir des informations et d’apporter une valeur ajoutée à la fois à l’entreprise et aux mêmes utilisateurs.

  1. Communiquer les informations pertinentes à l’entreprise Une fois l’information obtenue, le responsable de la communauté la transmet aux différents départements de l’entreprise, afin d’intégrer les différentes stratégies : marketing, ventes, design, entre autres, et de réaliser un bon plan d’action.

Eh bien, il convient de noter, à son tour, que l’information est obtenue non seulement en écoutant l’extérieur de l’entreprise, mais aussi en écoutant l’entreprise en tant que telle. De cette façon, vous saurez quelles données sont nécessaires.

  1. Répondre à la communauté en ligne Le responsable de la communauté, qui doit être la voix de la marque sur le réseau, est celui qui assume et donne le visage à toute situation qui se présente.

D’autre part, il est chargé d’attirer les visiteurs par diverses tactiques numériques, par exemple, la diffusion de contenu. Bien entendu, toujours sur la base des informations dont vous disposez sur ce que le public attend de la marque.

En ce sens, son principal objectif est de créer une communauté de marque. C’est-à-dire, former un grand groupe de personnes qui connaissent la marque et la soutiennent tant dans la consommation que dans le suivi de leurs actions.

  1. Identifier les leaders d’opinion Pour un gestionnaire de communauté, il est important d’identifier et de créer des liens avec des personnes ou des groupes de personnes capables de promouvoir des stratégies de diffusion.

  2. Transformer les utilisateurs en ambassadeurs Le responsable de la communauté doit toujours être conscient du mouvement total de la marque sur Internet. Il a donc la possibilité d’identifier les utilisateurs qui interagissent le plus :

Quels utilisateurs commentent le plus Qui partagent le plus souvent le contenu Qui donne « J’aime » tous les jours Entre autres Afin d’établir un réseau de collaboration avec eux et de devenir des ambassadeurs de la marque.

  1. Suivre des routines en accord avec une équipe de marketing. Les routines sont essentielles pour un gestionnaire de communauté afin d’assurer le succès de toute stratégie mise en œuvre :

Routines de commercialisation des livres électroniques 5 Caractéristiques essentielles d’un gestionnaire de communauté Comme nous l’avons déjà vu, la gestion communautaire est une discipline complexe et dynamique. De nombreuses tâches doivent être accomplies à ce poste, mais toutes sont d’une importance vitale pour une marque.

Il est donc nécessaire que la personne qui exerce la fonction ait une formation, une expérience et un profil adaptés aux circonstances.

Voir ci-dessous les caractéristiques qui doivent avoir un gestionnaire de communauté, de manière plus spécifique :

Communication Le responsable de la communauté doit avoir la capacité de transmettre les valeurs, les émotions et le ton de la marque à travers le contenu qui se répand et se partage avec la communauté.

Ils doivent également être capables de répondre de manière précise et appropriée aux questions, commentaires, critiques et autres problèmes qui se posent entre les personnes qui interagissent avec la marque.

En plus de ce qui précède, vos compétences orthographiques et grammaticales doivent être impeccables. Les erreurs ne sont pas les bienvenues ici.

Formation Il n’est cependant pas impossible de garantir le succès de cette pratique et de réaliser les objectifs de marketing avec satisfaction, il serait préférable que le responsable de la communauté soit formé dans des domaines tels que

Marketing Communications Publicité Relations publiques Également connue sous le nom de Profession des médias sociaux, la carrière englobe plusieurs domaines d’action et différentes pratiques professionnelles, tant en termes de démocratisation de la production et de l’accès aux canaux médiatiques que de caractère essentiel des nouvelles plateformes et technologies de communication.

Mais, quiconque commence à travailler avec les médias sociaux sans avoir suivi un véritable cours de fin d’études, a généralement des difficultés à identifier tous les types de pratiques au sein de cet univers.

Il existe plusieurs diplômes optimaux pour ceux qui veulent travailler avec des médias sociaux tels que le marketing. Il est indispensable de connaître les stratégies et d’avoir des connaissances dans le domaine pour que le professionnel puisse interagir correctement avec le public.

Le spécialiste en marketing sait comment comprendre les besoins du public cible en question, et peut donc offrir exactement ce dont le public a besoin.

Un autre domaine intéressant est celui des communications. Ceux qui maîtrisent la communication sont capables d’établir des relations avec les consommateurs de manière beaucoup plus efficace.

Il ne fait aucun doute qu’en entreprenant une communication appropriée (avec un message, un ton et un sens orientés vers les caractéristiques du public), vous parvenez à obtenir un contact beaucoup plus efficace.

La publicité est un domaine plus spécifique du marketing et ces connaissances favorisent la création de publicités beaucoup plus attrayantes. Vous savez ce qui en résulte, n’est-ce pas ?

D’une manière générale, le fait d’avoir une idée de la publicité permet aux annonces d’atteindre le public avec une intensité plus expressive, principalement parce que le professionnel sait comment présenter la proposition. C’est-à-dire qu’il connaît les techniques et les méthodologies les plus efficaces pour cette fonction.

Multitâche Le nombre de tâches varie en fonction de la taille de l’entreprise. Cependant, en général, le responsable de la communauté est plongé dans des tâches qui doivent être exécutées simultanément, telles que

Conversations avec l’entreprise Conversations avec les utilisateurs Édition de texte Conservation du contenu Production de contenu CTA’s Copies Conception Le montage d’images, parfois le montage vidéo Et ce n’est que pour mentionner certaines des fonctions de base. L’évolution des technologies de communication et d’information a eu un impact irréversible sur la vie quotidienne des gens.

Les méthodes de travail ont changé et même les horaires de travail fixes ne sont plus les mêmes.

En effet, en manipulant différents appareils et systèmes technologiques, les gens peuvent emporter des tâches professionnelles à la maison et entrer en contact avec leurs collègues de travail.

Tout comme la façon de travailler a changé au fil des ans, le profil du professionnel a également changé.

La connectivité a permis aux gens d’apprendre à être polyvalents.

Les professionnels multitâches peuvent (et aiment !) effectuer plusieurs tâches en même temps et peuvent passer rapidement d’une tâche à l’autre.

Connectés et attentifs à l’actualité du marché, ils sont considérés comme une ressource fondamentale dans les entreprises, en particulier dans les organisations qui opèrent dans les domaines de la technologie, du marketing et des affaires.

Les multitâches sont des personnes agiles qui sont capables d’initier des tâches, de gérer des technologies et d’improviser lorsque les choses ne semblent pas donner les résultats escomptés.

À propos de la caractéristique multitâche dans la vie quotidienne d’un Community Manager professionnel, on peut dire qu’elle est indispensable.

En effet, une personne qui travaille avec les médias sociaux doit faire face à des rôles tels que la surveillance de l’internet et des réseaux, la connaissance du public cible et l’écoute des critiques, conflits et plaintes liés à la marque ou aux produits/services qu’elle propose.

Outre ces rôles, le professionnel en a plusieurs autres et ceux-ci seront bientôt mentionnés.

Flexibilité Pour de nombreuses raisons, le responsable de la communauté doit être disposé à assister à la marque même en dehors de l’horaire normal.

Cela se produit le plus souvent à des dates spéciales du calendrier des pays ou des villes, ainsi que de l’entreprise elle-même.

Passion Le travail quotidien d’un responsable de communauté exige une passion pour la communication.

Leur travail consiste principalement à être en contact permanent avec le public et à être un pont entre les personnes extérieures à l’entreprise et vice versa, ils doivent donc avoir de l’énergie et de la passion pour ce qu’ils font à tout moment.

Objectifs d’un gestionnaire de communauté dans une entreprise Le gestionnaire de communauté doit avoir comme orientation professionnelle les objectifs suivants :

optimiser la visibilité de la marque dans l’environnement virtuel. Cela aura un effet direct sur la façon dont les gens verront la marque, c’est-à-dire que cela influencera la perception du public ; rechercher la qualité de ses actions, en étant toujours attentif aux besoins des consommateurs tout en gardant à l’esprit les intérêts de l’entreprise ; générer un trafic web qualifié qui potentialise les conversions ; établir et enregistrer le nombre de visites de la page de renvoi ou du site de l’entreprise résultant de la gestion du réseau ; établir des relations avec les clients et les personnes influentes du secteur ; fournir un service à la clientèle. Méthodologies utilisées par le gestionnaire de la communauté Le succès de la gestion des réseaux sociaux dépend également des méthodes utilisées par le Community Manager dans la recherche d’audience. La mise en œuvre correcte doit être prise en considération :

Éthique Cela signifie avoir des critères, ne pas agir de mauvaise foi, maintenir une posture professionnelle sans intention de nuire à une autre entreprise ou personne.

Un exemple de peu ou de manque d’éthique est d’attaquer la concurrence, en humiliant et en nuisant à sa réputation. Les fausses accusations et les mensonges sont également des cas de mauvaise conduite.

Bonnes pratiques Il est essentiel de tenir à jour un document de bonnes pratiques (manuel) et de le suivre correctement.

Ce guide est lié à des critères éthiques, mais c’est aussi une façon de tenir un calendrier à jour. En conséquence, le travail du professionnel sera beaucoup plus fiable, sûr et transparent.

Outils Programmer des profils sur les réseaux sociaux, enrichir le contenu, raccourcir les URL, mesurer la réputation de la marque ou du profil de l’entreprise sur les réseaux sociaux, sont des exemples d’outils puissants utilisés par les grands Community Managers.

Guide de style Le fait de disposer d’un tel guide permet à la marque d’avoir son propre ton. Autrement dit, ne prenez pas le ton de la Communauté dans leurs publications.

Ce serait un désastre si les marques « parlaient » au public avec la façon dont leur directeur communique. Imaginez ce qui se passerait si l’entreprise changeait de professionnel responsable !

Rôles qu’un responsable de communauté assume dans une entreprise En plus des caractéristiques et des responsabilités mentionnées ci-dessus, un responsable de communauté doit assumer certains rôles pour atteindre les objectifs de communication :

Le détective ce que fait un gestionnaire de communauté Un gestionnaire de communauté doit surveiller les réseaux et l’internet à tout moment. Ce suivi implique qu’il devienne une sorte de détective, puisque ses recherches doivent transcender les espaces, même en dehors de la communauté.

Il doit savoir ce qui se dit non seulement sur la marque mais aussi sur les autres, ainsi que sur les produits qui émergent sur le marché.

Thérapeute responsable de la communauté Vous devez avoir une grande empathie pour pouvoir répondre aux critiques, plaintes et conflits liés à la marque : produits/services, afin d’apporter des solutions appropriées.

Écoutez attentivement en tant que thérapeute et réagissez avec prudence, précisément pour éviter que les problèmes ne se propagent parmi les autres utilisateurs.

Tamer ce que fait un gestionnaire de communauté Il y aura toujours des gens mal intentionnés qui viendront juste pour ennuyer la marque et quitter l’entreprise dans une situation inconfortable.

Le responsable de la communauté doit donc être très attentif à les détecter et à les tenir à distance. Et bien que ce soit très difficile, il doit également relever le défi de convertir ces personnes en adeptes de la marque.

Le fan numéro 1 ce que fait un gestionnaire de communauté L’enthousiasme est contagieux. Si le responsable de la communauté est le premier visage que les utilisateurs rencontreront, on attend de lui qu’il soit très enthousiaste et qu’il montre par sa sympathie, l’affection qu’il ressent pour la marque.

Lorsqu’une communauté parvient à diffuser ses bonnes vibrations, elle stimule les utilisateurs à faire partie de la communauté et à profiter constamment du contenu et des promotions qu’elle diffuse.

Analyste ce que fait un gestionnaire de communauté Chaque action que réalise un gestionnaire de communauté n’est pas gratuite. Il est nécessaire que chacune des étapes soit accompagnée de l’analyse des résultats du contenu, de l’interaction, des promotions, des communications et autres.

Grâce aux mesures obtenues, vous pouvez rédiger des rapports qui servent à suggérer des actions ou de nouvelles idées conformes aux objectifs.

Diplomate responsable de la communauté Les problèmes ne manqueront pas, cependant, l’idée est que le responsable de la communauté a la capacité de canaliser les situations pour éviter que des revers ne surviennent et ne deviennent des crises.

Rédacteur

En plus des compétences en matière de communication, il doit y avoir un écrivain inné mais préparé en son sein.

Un responsable de communauté doit écrire en permanence dans les réseaux, le blog, etc., en étant toujours attentif aux besoins et sans abandonner la créativité.

3 erreurs à éviter dans le quotidien d’un Community Manager professionnel Il est vrai que nous voulons tous réussir dans la carrière, mais il y a des moments où des erreurs se produisent et nous ne pouvons pas les ignorer.

Lorsque le professionnel fait une erreur, la meilleure chose à faire est d’apprendre et de tenir compte de l’expérience acquise dans des situations similaires.

Examinez quelques-unes des pires erreurs commises par les Community Managers et essayez de les éviter :

Le ton est exagéré. Lorsqu’une personne fait un commentaire négatif sur un réseau social et fait référence à l’entreprise avec un ensemble dépréciable, il est possible que le professionnel réponde et fasse référence à la marque avec la même expression.

C’est une très grosse erreur ! Elle fait passer l’idée que la marque se moque du consommateur. Les conséquences peuvent être terribles.

Ignorance des outils Parfois, le professionnel fait une erreur comme de dire que pour envoyer un message direct sur Twitter, il faut suivre la marque sur ce réseau social. Avant de parler sur un ton de « propriété », assurez-vous que vous avez raison à propos de l’outil.

Erreurs d’orthographe Les fautes d’orthographe sont la terreur des professionnels des médias sociaux. Essayez de rechercher l’orthographe correcte sur Google et considérez le correcteur orthographique de Word comme une ressource intéressante.